Fabrication des smartphones: l’esclavage des enfants

Fabrication des smartphones: l’esclavage des enfants

Alors que quasiment tous les Français âgés de plus de 15 ans disposent d’au moins un téléphone portable, il est important de rappeler que la majorité des smartphones commercialisés en France sont fabriqués dans des pays où la main d’œuvre est à bas coût.

Mais là n’est pas le plus grave ! Ce qui doit vous déranger et vous donner envie de jeter votre smartphone, c’est de savoir que ce sont souvent des enfants de moins de 16 ans ( et pire encore…) qui sont réquisitionnés pour concevoir les Smartphones…

Fabrication des smartphones: l'esclavage des enfants et la mort.

Smartphones: la délocalisation généralisée de la production en Asie

Parce que les smartphones ont totalement envahi notre quotidien, les constructeurs de ce produit tentent d’imposer leurs marques sur le marché.

Qu’il s’agisse d’Apple, de Samsung, de HTC, de Sony, d’Huawei ou même de BlackBerry, tous ont un point commun : ils ne cessent de tirer les prix vers le bas afin que nous craquions pour le dernier modèle en vente.

Seulement, les constructeurs sont véritablement prêts à tout pour pouvoir proposer des smartphones à des prix toujours plus « riquiqui », encore que…

Bien évidemment, afin d’atteindre leurs objectifs, tous ont délocalisé la production dans des pays à bas coût de main d’œuvre afin d’ « exploiter » des salariés, dont des enfants, en leur imposant des rendements impossibles à tenir.

A ce jour, la majorité de la production de smartphones est fabriquée en Chine et ce, que le constructeur soit américain (Apple), canadien (BlackBerry), japonais (Sony), sud-coréen (LG et Samsung), taïwanais (HTC) ou chinois (Huawei).

Mais ce qui est honteux, c’est que les employés travaillant pour ces constructeurs sont totalement « exploités ».

En effet, nous aurions pu imaginer que des entreprises réalisant des bénéfices à plusieurs chiffres étaient en mesure d’offrir un lieu de travail décent et une ambiance agréable pour les employés. Il n’en est rien et c’est même tout le contraire qui se produit…

Seule la productivité compte puisqu’elle concourt à l’augmentation des bénéfices des sociétés. Aussi, l’humain n’a pas de place. D’ailleurs, chaque employé est un matricule qui doit tenir une cadence infernale quasiment impossible à réaliser.

S’ils n’y parviennent pas, ils peuvent être renvoyés sur le champ ou doivent rédiger une lettre où ils admettent une faute et qui sera affichée sur un tableau dans la pièce.

Bien évidemment, pour eux, pas de durée maximale de travail, pas de salaire minimum, pas de social, juste le droit de travailler et de vivre dans des dortoirs sales et semblant à l’abandon. Vous vous doutez donc qu’ils n’ont pas non plus le droit de grève…

Mais ce n’est encore pas ce qu’il y a de plus révoltant et qui nous poussent à dire « Y’en a marre ».

Les enfants-ouvriers de Smartphones et l’esclavage moderne

En effet, plusieurs enquêtes ont prouvé que les smartphones que nous utilisons tous les jours sont fabriqués, certes en Chine, mais surtout par des enfants dont les constructeurs se servent comme esclaves.

Eh oui, voilà une autre explication au prix pas cher de nombreux terminaux mobiles : ils sont conçus par des enfants et certains ont moins de 12 ans comme en témoigne l’extrait audio ci-dessous:

On savait déjà que certains équipementiers sportifs usaient de telles pratiques, mais l’industrie des smartphones ne ferait pas mieux en la matière. Vous ne rêvez pas, ce sont probablement des jeunes chinois exploités et maltraités qui ont assemblé ce qui vous permet de prendre des selfies…

La moitié des effectifs chargés de la conception de nos téléphones mobiles sont des enfants de moins de 13 ans qui n’ont rien demandé.

Encore plus faciles à contrôler qu’un adulte, un enfant effectue toujours le travail qu’on lui demande sans rechigner, voilà pourquoi ils sont tant appréciés des « maîtres » de ces usines à smartphones.

Ainsi, c’est avec ce personnel capable de travailler 13 heures par jour avec un jour de repos toutes les deux semaines et moyennant un salaire de 160€ par mois, que les sous-traitants des constructeurs de smartphones font affaire.

Certains enfants perdent même la vie à la tâche et deviennent trop faibles pour tenir les cadences folles qu’on leur impose. Maintenant que vous savez cela, ne soyez pas surpris si vous trouvez que votre smartphone sent la mort, peut-être des jeunes chinois sont-ils décédés en assemblant votre mobile.

L’esclavagisme n’a donc pas disparu sur le globe et c’est pour faire vivre notre société de consommation que certaines entreprises osent faire des travailler des enfants alors que cela est formellement interdit dans le droit international.

Aussi, pensons un peu à nos enfants et demandons-nous si cela est le monde que nous souhaitons leur laisser.

Est-ce normal qu’en 2015, des enfants de moins de 13 ans soient les esclaves des entreprises faisant plusieurs millions d’euros de bénéfices chaque année et qui de surcroît, pratiquent abusivement de l’optimisation fiscale ?

En tant que consommateur, faisons donc les bons choix et montrons que nous sommes formellement opposés aux pratiques des constructeurs de smartphones.

Boycottons les marques qui ont été prises la main dans le sac comme Samsung et LG et demandons davantage de transparence aux autres car, si un smartphone est devenu indispensable à nos vies d’occidentaux baignés par les diktats de la société de consommation, permettre à des enfants de grandir normalement à l’autre bout du globe apparait comme bien plus important.

Le progrès est toujours appréciable certes, mais il doit toujours se faire sans nuire aux autres. Pas sûr que tous les constructeurs de smartphones aient véritablement la même vision des choses. Affligeant…

Lire aussi cet article ?

Radars: pourquoi autant de radars sur les autoroutes de France ?

Radars: le gouvernement nous promet 10 000 faux radars

A quand des radars qui vous flasheront si vous avez chanté faux dans votre voiture, bah oui, pourquoi pas au point où nous en sommes ? A quand des radars qui mesureront au millimètre votre armoire à couscous pour déceler si vous avez avalé...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation.